Interventions du pharmacien dans la prise en charge de la douleur

Chen J, Lu XY, Wang WJ, Shen B, Ye Y, Jiang H, Wang QS, Cheng B. Impact of a Clinical Pharmacist-Led Guidance Team on Cancer Pain Therapy in China: A Prospective Multicenter Cohort Study. J Pain Symptom Manage. 2014 Apr 8.

Ce que cette étude nous apprend

  • Étude multicentrique et prospective menée en milieu hospitalier en Chine
  • Échantillon de 542 patients bénéficiant d’un traitement opioïde pour des douleurs cancéreuses, recrutés entre juillet 2011 et mai 2012. 269 patients étaient dans un groupe multidisciplinaire dirigé par des pharmaciens cliniciens (i.e groupe intervention) et 273 dans le groupe contrôle
  • L’intervention pharmaceutique incluait des consultations douleur (i.e évaluation de la douleur, titration de doses des opioïdes), des conseils aux patients sur leur thérapie et  un suivi des effets indésirables deux fois par mois
  • Aucune intervention pharmaceutique n’était réalisée dans le groupe contrôle
  • L’intervention pharmaceutique est associée à une augmentation significative du nombre d’évaluation de la douleur, et du nombre de titration de dose (p<0.001)
  • L’intervention pharmaceutique est associée à une amélioration significative du score de douleur (p<0.05)
  • L’intervention pharmaceutique est associée à une diminution significative des effets indésirables gastro-intestinaux
  • L’intervention pharmaceutique est associée à une augmentation significative du score de qualité de vie
  • Aucune dépendance au traitement opioïde n’a été relevée dans le groupe intervention

Ce que nous savions déjà

  • Le pharmacien impliqué dans la prise en charge de la douleur diminue significativement la douleur. Nous avons recensé au moins une étude indexée démontrant une diminution significative de la douleur soit PMID17056608
  • On peut consulter le site Impact Pharmacie, la fiche synthèse sur la Douleur

Ce qu’on se pose comme question

  • Les retombées des pharmaciens auraient-elles été similaires si les pharmaciens n’avaient pas été préalablement formés avant de participer à cette étude?
  • Comment les patients ont-ils été assignés dans le groupe intervention et le groupe contrôle?
  • L’intervention pharmaceutique ne serait-elle pas potentialisée par une standardisation des protocoles de prise en charge de la douleur?
  • N’aurait-on pas des difficultés à reproduire la méthodologie ?

Ce que vous pouvez notamment faire

  • Réfléchir à la mise en place structurée de soins pharmaceutiques dans la prise en charge de la douleur
  • Partager davantage les stratégies de prise en charge de la douleur dans les pathologies cancéreuses

Auteur (s): 

Audrey Leroux, Aurélie Guérin

Création: 14 mai 2014

Publication: 14 mai 2014

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s