Quels sont les effets de l’implication du pharmacien dans les soins directs au patient?

Chisholm-Burns MA, Kim Lee J, Spivey CA, Slack M, Herrier RN, Hall-Lipsy E, Graff Zivin J, Abraham I, Palmer J, Martin JR, Kramer SS, Wunz T. US pharmacists’ effect as team members on patient care: systematic review and meta-analyses. Med  Care. 2010 Oct;48(10):923-33. Review. PubMed PMID: 20720510.

Ce que cette étude nous apprend

  • Revue systématique et méta-analyse dont l’objectif est d’évaluer l’impact des soins pharmaceutiques en terme de traitement, de sécurité et de paramètres « humains ».
  • A inclus des études conduites aux Etats-Unis uniquement.
  • Réalisée d’après “Cochrane Handbook and Systematic Reviews in Health Care: Meta-analysis in Context.” Les bases de données suivantes ont été utilisées: NLM PubMed (1950); Ovid/MEDLINE ABI/ INFORM, Health Business Fulltext Elite, Academic Search Complete, International Pharmaceutical Abstracts (IPA), PsycINFO, Cochrane Database of Systematic Reviews, National Guideline Clearinghouse, Database of Abstracts of Reviews of Effects, ClinicalTrials.gov, LexisNexis Academic Universe, and Google Scholar. En complément, la recherche a aussi été faite dans la bibliographie des revues systématiques, méta-analyses et revues de littérature identifiées.
  • Deux équipes (composées d’un pharmacien et d’un expert en sciences sociales) ont évalué les articles identifiés divisés en deux groupes. Les données ont été extraites indépendamment par ces mêmes équipes. La méta-analyse a été conduite à partir des résultats des études randomisées contrôlées grâce au logiciel Comprehensive Meta-analysis Program (Biostat, Inc, Englewood, NJ)
  • 298 articles inclus sur les 56 573 articles identifiés, dont 81 études randomisées contrôlées.
  • Interventions pharmaceutiques favorables dans 50 études sur 59 concernant la pression artérielle. Différence significative entre les groupes « intervention » et « témoin »  pour la pression artérielle diastolique : SMD = – 0,31 (p=0,001) (13 études) et pour la pression artérielle systolique: SMD = -0,49 (p<0,001).
  • Interventions pharmaceutiques favorables dans 32 études sur 36 concernant la concentration d’HbA1c. Différence significative: SMD = -0,63 (p=0,005) entre les groupes « intervention » et « témoin »(6 études).
  • Interventions pharmaceutiques favorables dans 44 études sur 54 concernant le taux de LDLc. Réduction significative : SMD = -0,3 (p=0,01) entre les groupes « intervention » et « témoin »(8 études).
  • Interventions pharmaceutiques favorables dans 26 études sur 54 concernant l’observance. Différence significative entre les groupes « intervention » et « témoin » : SMD = -0,58 (p=0,001) (14 études)
  • Interventions pharmaceutiques favorables dans 20 études sur 35 concernant les connaissances du patient. Différence significative entre les groupes « intervention » et « témoin » : SMD = -1,14 (p=0,001) (6 études)
  • Interventions pharmaceutiques favorables dans 4 études sur 31; mixtes dans 12 études et sans effets dans 14 études quant à la qualité de vie. Différence significative entre les groupes « intervention » et « témoin » : SMD = -0,13(p=0,003) (5 études)
  • Interventions pharmaceutiques favorables dans 22 études sur 28 concernant la survenue d’événements indésirables. Différence significative entre les groupes « intervention » et « témoin » : OR=0,53, réduction de 47% (p=0,01) dans le groupe intervention par rapport au groupe contrôle.

Ce que nous savions déjà

Ce qu’on se pose comme question 

  • Les études incluses ont-elles une puissance suffisante (une taille échantillonnale assez grande) pour détecter une différence significative?
  • Comme pour de nombreuses revues systématiques, les résultats auraient-ils été différents si des études non publiées avaient été incluses?
  • Quelques détails descriptifs plus précis auraient-ils pu être ajoutés aux interventions rapportant des résultats bénéfiques?
  • Serait-il possible de refaire une revue systématique similaire, mais en favorisant l’association d’études présentant des interventions similaires donc comparables?

Ce que vous pouvez notamment faire

  • Évaluer les retombées de vos propres interventions en mesurant les mêmes indicateurs.
  • Pour garantir la puissance de l’étude, veiller à utiliser un échantillon de taille suffisamment grande, si possible.
  • Comparer vos résultats à ceux rapportés dans cette étude.
  • Partager vos propres expériences et donner des détails des stratégies de prise en charge, des interventions visant à améliorer ces résultats.

Auteurs : Mylène Breton

Création : 26 mars 2015

Publication : 08 avril 2015

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s