Quels sont les effets des interventions pharmaceutiques sur les facteurs de risque de maladies cardiovasculaires? (1)

Santschi V, Chiolero A, Burnand B, Colosimo AL, Paradis G. Impact of pharmacist care in the management of cardiovascular disease risk factors: a systematic review and meta-analysis of randomized trials. Arch Intern Med. 2011 Sep 12;171(16):1441-53. doi: 10.1001/archinternmed.2011.399. Review. PubMed PMID: 21911628

Ce que cette étude nous apprend

  • Revue systématique et méta-analyse visant à déterminer l’impact des soins pharmaceutiques dans la gestion des facteurs de risques cardiovasculaires (à l’exception du diabète).
  • Revue ayant inclu des études se déroulant à l’hôpital, en clinique ou en pharmacie communautaire, et dans différents pays.
  • La revue systématique a été réalisée en collaboration avec un bibliothécaire médical à partir des bases de données MEDLINE via PubMed, EMBASE, CINAHL, et the Cochrane Central Register of Controlled Trials for randomized controlled trials (RCTs). La stratégie de recherche a été construite pour une recherche sur PubMed puis a ensuite été adaptée pour les autres bases de données. Elle a inclu des termes MeSH et mots liés aux maladies cardiovasculaires (Cardiovascular Diseases, Dyslipidemias, Diabetes Mellitus, Smoking, and Overweight) et au pharmacien (Pharmacists, Pharmaceutical Services, Pharmacy Service, Hospital, Pharmacies, and Pharmacy). Cette recherche électronique a été complétée par une recherche manuelle dans la bibliographie des articles identifiés.
    Deux auteurs ont analysé les titres, résumés et articles en entier indépendamment l’un de l’autre pour évaluer l’éligibilité. Ils ont extrait les données et analysé le risque de biais des études grâce à l’outil Cochrane Risk of bias. Tout désaccord a été résolu par discussion et consensus. Les analyses statistiques ont été conduites selon les recommandations de Cochrane Handbook for Systematic Reviews of Interventions et de la méthode PRISMA.
  • 30 articles (études randomisées contrôlées) inclus sur 11 255 articles identifiés par la recherche.
  • 19 études ont évalué la mesure de la pression artérielle (PA) et ont rapporté, pour la majorité d’entre elles, une diminution significative. En poolant les données, la différence pour la PA systolique a été de –8.05 mmHg [95% CI, –10.20 à –5.91], p< 0.001 et pour la PA diastolique: –3.78 mmHg [95% IC, –5.30 à –2.25], p< 0.001.
  • 6 études, sur les 9 études mesurant le taux de cholestérol total, rapportent une réduction significative de ce taux. En combinant les données, la différence est de: −17.4 mg/L [95% CI, −25.5 à −9.2], p< 0.001.
  • 4 études, sur les 7 études mesurant le taux de LDLc, rapportent une réduction significative de ce taux. En combinant les données, la différence est de: −13.4 mg/L [95% CI, −23.0 à −3.8], p=0.006.
  • 2 études mesurent le tabagisme et rapportent une réduction significative avec un risque relatif de 0.77 [95% CI, 0.67 à 0.89], p=0.001.
  • Les types d’interventions recensées dans les études ont été : éducation (26 études), suivi des patients (9 études), évaluation et gestion du traitement (22 études), transmissions et recommandations aux professionnels de santé (24 études), suivi des facteurs de risque cardiovasculaires (12 études)
  • Une analyse de sensibilité a révélée des résultats similaires en ce qui concerne la PA. En excluant les études de petite taille échantillonnale (7 études), la méta-analyse a rapporté une réduction significative de la PA systolique de – 7.3 mmHg [95%CI, −9.6 à −5.0], et de la PA diastolique: −2.5 mmHg [95% CI, −3.8 à−1.2]). Et en n’incluant que les données des études de bonne qualité (8 études), la méta-analyse a rapporté une réduction de la PA systolique de −7.8 mmHg [95% CI, −9.6 à −6.0], et de la PA diastolique de −3.8 mmHg [95% CI, −5.3 à −2.3].

Ce que nous savions déjà

Ce qu’on se pose comme question

  • Certaines interventions pharmaceutiques sont-elles plus efficaces que d’autres pour la gestion des risques cardiovasculaires? et quelles sont-elles alors?
  • L’inclusion des résultats des études non publiées aurait-elle engendré des résultats et conclusions différents ?

Ce que vous pouvez notamment faire

  • Réfléchir à la possibilité d’évaluer l’impact de chacune des interventions indépendamment l’une de l’autre afin de voir si l’une d’elles est plus efficace.
  • Réfléchir au moyen d’améliorer les interventions afin de les rendre les plus efficientes possibles.
  • Comparer vos indicateurs à ceux rencontrés dans la littératures pour ajuster vos interventions si besoin et améliorer vos pratiques.

Auteur Mylène Breton

Création 30 mars 2015

Publication 29 avril 2015

Publicités

Une réflexion sur “Quels sont les effets des interventions pharmaceutiques sur les facteurs de risque de maladies cardiovasculaires? (1)

  1. Pingback: Le pharmacien est incontournable | Quels sont les effets des interventions pharmaceutiques sur les facteurs de risque de maladies cardiovasculaires ? (2)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s