L’impact de la revue des médicaments avec suivi lors des admissions à l’hôpital des patients âgés polymédiqués

Mallet-Larrea A, Goyenechea E, Garcia-Cardenas V, Calvo B, Arteche JM, Aranegui P, Zubeldia JJ, Gastelurrutia MA, Martinez Martinez F, Benrimoj SI. The impact of a medication review with follow up service on hospital admissions in aged polypharmacy patients

Ce que cette étude nous apprend

  • Étude randomisée contrôlée en Espagne avec  688 patients dans le groupe intervention et 715 dans le groupe contrôle soit 1403 patients
  • Les pharmaciens sont répartis dans les groupes  « intervention » ou « contrôle ». Les pharmaciens du groupe intervention réalisent la revue médicamenteuse avec suivi (RMS) consistant en un entretien avec le patient permettant la collecte d’informations relatives au patient dont notamment ses problèmes de santé, ses traitements, ses paramètres biologiques, ses habitudes. Les pharmacies du groupe interventionnel dispensent à leurs patients inclus la MRS tandis que les pharmaciens du groupe contrôle dispensent des soins standards à leurs patients, consistant en la dispensation des traitements prescrits par le médecin et des conseils pour des maux mineurs.
  • Les deux objectifs de l’étude sont d’estimer l’effet de la RMS sur les coûts d’hospitalisations et d’évaluer l’impact de la revue des médicaments avec suivi (RMS) réalisée par le pharmacien communautaire sur le nombre d’hospitalisations liées aux médicaments chez les personnes âgées polymédiquées
  • Les dossiers cliniques de ces patients hospitalisés durant les 6 mois de suivi sont récupérés. Un panel d’expert constitué de 3 spécialistes en médecine interne analysent ensuite à l’aveugle les hospitalisations de ces patients afin de définir si leur hospitalisation est liée aux médicaments et établissent le coût de leur hospitalisation grâce au groupe de diagnostic.
  • Les pharmaciens du groupe intervention ont reçu une formation de 3 jours abordant les sujets de management clinique du patient âgé, la méthode RMS et communication avec le patient et le docteur entre autres.
  • 42 hospitalisations sur 83 hospitalisations vérifiées sont dues aux médicaments soit 50.6%
  • Le pourcentage d’hospitalisations dues aux médicaments est  significativement inférieur pour les patients qui ont reçu la Revue des Médicaments avec Suivi (RMS) (26.2% vs 73.8%, p<0.05)
  • La probabilité d’être hospitalisé est 3.7 fois plus importante dans le groupe contrôle que dans le groupe interventionnel  (p<0.05).
  • Les coûts d’hospitalisations dues aux médicaments sont inférieurs pour les patients qui reçoivent la RMS [groupe intervention: €94 vs groupe contrôle: €301; p=0.018].

 

Ce que nous savions déjà

  • Les hospitalisations dues aux médicaments sont un problème important chez les populations âgées et polymédiquées
  • La preuve de l’impact du service pharmaceutique sur les hospitalisations reste incertaine
  • On peut consulter le site Impact pharmacie et la fiche synthèse «Gériatrie».

 

Ce qu’on se pose comme question

  •  Quel est le nombre d’hospitalisations toutes causes confondues ?

 

Ce que vous pouvez notamment faire

  • Promouvoir la formation pour un développement continu afin d’enrichir ses connaissances en management de la personne âgée.
  • Dans les pharmacies communautaires, proposer de manière systématique aux patients à risques des entretiens afin d’évaluer le traitement.
  • Dans les hôpitaux, développer la revue médicamenteuse à plus de services.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s