L’impact des pharmaciens VIH sur les erreurs des antirétroviraux chez les patients hospitalisés

Liedtke MD, Tomlin CR, Skrepnek GH, Farmer KC, Johnson PN, Rathbun

Ce que cette étude nous apprend

  • Étude observationnelle rétrospective réalisée dans un hôpital universitaire à Oklahoma (États-Unis).
  • L’objectif est d’examiner l’efficacité des pharmaciens spécialistes du VIH dans la surveillance des erreurs médicamenteuses dues aux traitements antirétroviraux des patients séropositifs hospitalisés par rapport aux patients suivis par des pharmaciens non spécialistes du VIH.
  • Les patients inclus dans l’étude sont séropositifs, âgés de plus 18 ans, recevant  au moins une dose d’antirétroviral pendant leur hospitalisation. Les patientes enceintes sont exclues.
  • L’étude a eu lieu  de 2011 à 2013, soit 2 ans. La phase pré interventionnelle a duré 12 mois. La phase interventionnelle suite à la mise en place de pharmaciens spécialistes du VIH a également duré 12 mois.
  • Durant la phase d’intervention, le pharmacien spécialiste du VIH établit tous les jours un dossier sur les patients recevant des antirétroviraux, examine leurs ordonnances électroniques, leur fonction rénale et contacte l’équipe médicale au besoin si erreurs.
  • Les erreurs retrouvées sont classées en 4 catégories : traitement incorrect, dose incorrecte, fréquence incorrecte ou interaction médicamenteuse. Elles sont aussi comptées si elles ne sont pas corrigées : sous 24h si l’erreur a eu lieu la semaine, le lundi si l’erreur a eu lieu le weekend ou le jour suivant un jour férié.
  • La population est de 330 admissions représentant 184 patients (153 admissions soit 96 patients séropositifs en pré intervention et  177 admissions soit 114 séropositifs  pendant la période d’intervention), avec une moyenne d’âge 47 ans.
  • Des réductions significatives concernant le nombre d’erreurs de dosages (22 erreurs dans le groupe pré-intervention vs 2 erreurs dans le groupe intervention avec p <0.001), le nombre d’erreurs de fréquence (8 erreurs dans le groupe pré-intervention vs 0 dans le groupe intervention avec p <0.001) et le nombre d’erreurs d’interactions médicamenteuses (49 erreurs dans le groupe pré-intervention vs 17 dans le groupe intervention avec p <0.001) sont mis en évidence.
  • Les types d’erreurs les plus fréquemment rencontrées avant la mise en place de la surveillance dans le service par le pharmacien spécialiste du VIH sont le dosage et la fréquence non adaptés à la fonction rénale et les interactions médicamenteuses.
  • Les médicaments impliqués dans les interactions médicamenteuses avant la surveillance dans le service par le pharmacien spécialiste du VIH sont : inhibiteur de protéase et warfarine (n=12), atazanavir et inhibiteur de la pompe à protons (n=11), inhibiteur de protéase et salmeterol  (n=10). Ceux après la surveillance dans le service par les pharmaciens spécialistes du VIH  sont : phénobarbital (n=1), rifampicine (n=1), clopidogrel (n=1), clarithromycine (n=2), antifongiques (n=3)

 

Ce que nous savions déjà

  • L’observance est un élément essentiel au succès du traitement et à l’atteinte des objectifs thérapeutiques.
  • Les erreurs médicamenteuses entrainent de nombreuses hospitalisations
  • On peut consulter le site Impact Pharmacie, en particulier la fiche synthèse « VIH » pour en apprendre davantage sur l’impact du pharmacien dans ce domaine.

 

Ce qu’on se pose comme questions

  • Est-ce que les erreurs médicamenteuses sont liées à l’âge des patients ?
  • Quel est le niveau de connaissances des pharmaciens non spécialistes du VIH sur ce sujet ?

 

Ce que vous pouvez notamment faire

  • Mettre au contact de patients séropositifs et sous traitement d’antirétroviraux des pharmaciens spécialistes du VIH
  • Renforcer la surveillance de la clairance rénale des patients séropositifs
  • Renforcer la surveillance des patients sous inhibiteurs de protéases

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s