Impact du programme RxVaccinate sur le taux d’immunisation contre le pneumoccoque

Westrick SC, Owen J, Hagel H, Owensby JK, Lertpichitkul T. Impact of the RxVaccinate program for pharmacy-based pneumococcal immunization: A cluster-randomized controlled trial. J Am Pharm Assoc (2003). 2016 Jan;56(1):29-36.e1. doi: 10.1016/j.japh.2015.11.010. PubMed PMID: 26802917.

Ce que cette étude nous apprend

  • Essai randomisé par grappe réalisé en 2014 impliquant des pharmacies communautaires aux États-Unis.
  • 53 pharmacies ont été randomisées dans le groupe «auto-apprentissage» et 43 pharmacies dans le groupe «mentorat».
  • Les objectifs de l’étude sont d’évaluer l’impact du programme RxVaccinate sur la vaccination contre le pneumoccoque dans les pharmacies communautaires ainsi que la perception des pharmaciens sur ce programme.
  • Le programme RxVaccinate a été conçu par l’Association américaine des pharmaciens (APhA). Le programme RxVaccinate comprend 2 phases et les pharmaciens qui y participent peuvent se retrouver dans l’un des 2 groupes: (1) webinaire en apprentissage autonome ou (2) webinaire en apprentissage autonome suivi des sessions de mentorat.
  • Le webinaire permet au pharmacien d’en apprendre davantage sur les recommandations actuelles en lien avec la vaccination contre le pneumoccoque, d’élaborer des stratégies d’intervention, d’identifier les patients à haut-risque et de donner des conseils aux patients sur l’importance de se faire vacciner contre le pneumocoque.
  • En ce qui concerne les sessions de mentorat, chaque session dure 4 heures et le but est d’aider les pharmaciens à élaborer des plans d’action et de recourir à divers outils pour les implanter. Par ailleurs, les pharmaciens se retrouvant dans ce groupe sont invités à faire du e-learning, utiliser une plateforme web pour interagir avec d’autres membres de la communauté et assister à des téléconférences.
  • Pour la période de 12 mois avant les sessions de mentorat jusqu’à 12 mois après, le nombre de vaccination contre le pneumoccoque pour le groupe «auto-apprentissage» a augmenté de manière significative soit de 28.9 à 42.3 (p<0.001).
  • Pour la période de 12 mois avant les sessions de mentorat jusqu’à 12 mois après, le nombre de vaccination contre le pneumoccoque pour le groupe «mentorat» a augmenté de manière significative soit de 20.4 à 52,3 (p<0.001).
  • De plus, l’augmentation du nombre de vaccins administrés contre le pneumoccoque est significativement plus élevé dans le groupe «mentorat» que dans le groupe «auto-apprentissage» (p<0.032).
  • Les résultats au sondage révèlent que 86.3% des répondants sont d’accord pour dire que le projet est utile pour augmenter les activités d’immunisation contre le pneumoccoque dans les pharmacies.
  • 93.5% des répondants trouvent que les webinaires leur ont apporté de nouvelles informations. 95% trouvent que cette activité les ont aidé à mieux comprendre le projet et 83.4% trouvent que celle-ci a permis d’améliorer les services d’immunisation.
  • Finalement, >90% des répondeurs ont trouvé que les sessions de mentorat les ont aidé à identifier des stratégies d’implantation.

Ce que nous savions déjà

  • Le rôle et les retombées du pharmacien dans la vaccination sont relativement bien documentés. Les interventions recensées dans ce domaine comprennent principalement les activités de sensibilisation face à l’importance de se faire vacciner, l’éducation sur l’efficacité et l’innocuité des vaccins et les conseils aux patients.
  • 1 étude mesure les coûts payés par participant pour l’administration d’un vaccin contre le pneumoccoque en pharmacie communautaire PMID25166292.
  • 1 étude a évalué l’efficacité d’une entrevue motivationnelle sur la volonté du patient à se faire vacciner PMID25615903.

Ce qu’on se pose comme questions

  • Avec l’évolution des technologies numériques, est-ce que l’apprentissage autonome via des modules en ligne pourrait prendre le dessus sur les sessions de formation en personne?
  • Étant donné que les chercheurs offrent une compensation financière aux pharmacies participantes et que le recrutement se fait principalement sur une base volontaire, les résultats auraient-ils pu être influencés par ces facteurs?
  • Aurait-il été pertinent de comparer ces techniques d’enseignement avec des cours magistraux traditionnels?

Ce que vous pouvez faire

  • Évaluer les différentes méthodes d’enseignement puis identifier leurs avantages et désavantages.
  • S’inspirer du programme RxVaccinate dans les contextes de formation continue en lien avec la vaccination.
  • Voir quelles sont les activités des pharmaciens concernant la vaccination proche de votre milieu de pratique (collaboration avec une infirmière, calendrier de vaccination, activités de promotion etc.)
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s