Le pharmacien a-t-il un impact sur l’efficacité et l’observance des antihypertenseurs par des visites à domicile d’une clientèle gériatrique ?

Moultry AM, Pounds K, Poon IO. Managing Medication Adherence in Elderly Hypertensive Patients Through Pharmacist Home Visits. Consult Pharm. 2015 Dec;30(12):710-9. doi: 10.4140/TCP.n.2015.710. PubMed PMID: 26671271.

Ce que cette étude nous apprend

  • Étude avant-après réalisée à Houston (Texas) aux États-Unis en 2015.
  • L’objectif de l’étude est d’examiner l’impact du pharmacien dans la gestion de la thérapie médicamenteuse À DOMICILE pour des personnes âgées afro-américaines souffrant d’hypertension.
  • 431 participants sont recrutés dont 306 qui complètent l’étude d’une durée de 6 mois.
  • Le pharmacien procède à 2 visites à domicile durant les 6 mois et un étudiant de 4e année en pharmacie effectue un appel téléphonique de 20 minutes 2 fois par semaine.
  • Les patients reçoivent un appareil de mesure de la pression artérielle et une carte cadeau d’une valeur de 20$ pour une épicerie locale lors de la première visite à domicile. Il reçoit une carte cadeau de 40$ à la seconde visite.
  • Les données obtenues à la fin des 6 mois de suivi sont comparées aux données de base.
  • Amélioration significative de la pression artérielle systolique après l’intervention à domicile (140 mmHg vs 137 mmHg après 6 mois, p<0.049)
  • Pas de changement significatif au niveau de la pression artérielle diastolique.
  • Amélioration, mais non-significative du pourcentage de patients dont la tension artérielle est contrôlée (46.7% vs 49.5% après 6 mois, p=0.34)
  • Amélioration significative de l’autosurveillance de la tension artérielle à domicile (43.1 % vs 90% après 6 mois).
  • Diminution significative de l’inobservance après l’intervention selon l’échelle Morisky (score de 6 vs 2 après 6 mois, p=0.003)
  • Amélioration significative du score de connaissance des patients sur l’hypertension (7.9 vs 8.4 après 6 mois, p<0.001)

Ce que nous savions déjà

Ce qu’on se pose comme questions

  • Est-ce que le fait d’avoir mesuré la pression artérielle des patients à différents moments de la journée affecte les résultats obtenus ?
  • Est-ce que des interventions effectuées en externe ont pu influencer les résultats obtenus ? (cours d’exercice en groupe, rendez-vous avec des spécialistes en nutrition)
  • Est-ce que les résultats auraient été différents si on avait comparé les patients auprès d’un groupe contrôle ?
  • Est-ce que la publication de nouvelles lignes directrices pendant l’étude a influencé les résultats? (nouvelle cible de la tension artérielle systolique à <150 mmHg)

Ce que vous pouvez notamment faire

  • Faire des visites à domicile auprès de votre clientèle gériatrique
  • Conseiller un bon appareil de mesure de la tension artérielle selon les besoins de votre patient
  • Faire des suivis téléphoniques au sujet de l’efficacité, l’innocuité et l’observance des antihypertenseurs
  • Donner de l’information à vos patients souffrant d’hypertension artérielle pour améliorer leur connaissance de la maladie

Auteur : Flavie Pettersen Coulombe

Création : 20 octobre 2016

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s