Quel est l’impact d’une collaboration médecin/pharmacien dans la prise en charge et le contrôle du diabète de type 2 ?

20170807 visual abstract - diabète Langran 2017

Langran T, Nanda N, Bataveljic A, Gonzalez-Durio J. Supporting the management of type 2 diabetes with pharmacist-led reviews: an observational analysis. BMJ Open. 2017 Mar 3;7(3):e013451.

Ce que cette étude nous apprend

  • Étude prospective, avant-après dans des cabinets de médecine générale au Royaume-Uni.
  • L’étude inclut 5910 patients diabétiques de type 2 ayant au moins une lacune parmi les 9 axes de l’outil NICE (National Institute for Health and Clinical Excellence) développé pour orienter le suivi annuel des patients, incluant les suivis biologiques et les cibles (HbA1C, PA, CHOtotal), les suivis ophtalmologiques,  les suivis rénaux (créatinémie, protéinurie), l’examen des pieds,  le poids et la cessation tabagique. L’étude se déroule entre avril 2013 et avril 2014.
  • Le pharmacien participait à la prise en charge des patients en collaboration avec les médecins généralistes. A partir des 9 axes de l’outil NICE, le pharmacien cible, personnalise la prise en charge et émet des recommandations discutées avec le médecin. Ces recommandations concernent par exemple : les initiations de traitements, les changements de dosage ou de thérapie, l’adhérence au traitement, le mode de vie et le régime alimentaire. L’impact de l’intervention du pharmacien est évalué à 6 et 12 mois après un an de mise en place du programme.
  • La proportion de patients recevant une prise en charge complète sur les 9 axes de l’outil NICE augmente de 46 à 58%.
  • L’intervention du pharmacien dans un programme multidisciplinaire est associée à une amélioration de la proportion de patients atteignant les cibles d’HbA1C, de pression artérielle et du cholestérol total après un an d’intervention; 65% à 70%, 70% à 76%, 78% à 82% respectivement. Les résultats ne persistent pas un an après l’arrêt du programme.

Ce que nous savions déjà

  • Les rôles et les retombées du pharmacien dans la prise en charge des patients diabétiques sont bien documentés. Nous avons recensé plusieurs études indexées démontrant simultanément une amélioration significative de l’HbA1c, pression artérielle et du cholestérol total : PMID23261899, PMID27015049, PMID16791717, PMID18359731, PMID15031417
  • On peut consulter le site Impact Pharmacie et la fiche de synthèse  Diabète

Ce qu’on se pose comme questions

  • Quelle était l’ancienneté du diabète et les comorbidités des patients ?
  • Quel a été l’impact de l’intervention pharmaceutique sur les autres axes de l’outil NICE (p.ex : le poids, la cessation tabagique) ?
  • A quelle fréquence le pharmacien rencontre t-il le patient ?
  • Le nombre de patients inclus dans le programme n’était pas stable durant l’étude, cela affecte-t-il les résultats ?
  • Ces résultats sont ils seulement attribuables à l’intervention conjointe du médecin/pharmacien ?
  • Quel est l’impact financier de l’intervention ?

Ce que vous pouvez notamment faire

  • S’associer avec les médecins généralistes dans la prise en charge des patients diabétiques.
  • S’inspirer de l’outil NICE dans votre pratique.
  • Proposer un programme de suivi à vos patients compte tenu des coûts associés aux diabètes mal contrôlés.
  • Partager davantage votre rôle et vos retombées dans la prise en charge du diabète.

Auteurs : Mathilde Artus, Éléonore Ferrand

Création : 31/07/2017

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s