Optimisation pharmacocinétique des prescriptions de vancomycine par des pharmaciens disponibles 24h/24h

20180725 visual abstract - Han

Han Z, Pettit NN, Landon EM, Brielmaier BD. Impact of Pharmacy Practice Model Expansion on Pharmacokinetic Services: Optimization of Vancomycin Dosing and Improved Patient Safety. Hosp Pharm. 2017 Apr;52(4):273-279.

Ce que cette étude nous apprend :

  • Étude de cohorte rétrospective au sein d’un hôpital universitaire de l’Illinois aux USA.
  • Échantillon de 300 patients âgés de plus de 18 ans recevant de la vancomycine IV répartis comme telle : 150 admissions entre mai 2009 et avril 2010 forme le groupe contrôle et 150 admissions entre novembre 2010 et octobre 2011 forme le groupe intervention. Les caractéristiques des patients entre les deux groupes étaient assez similaires en termes de site de l’infection. Toutefois,  davantage de patients du groupe intervention présentaient des infections osseuses.
  • L’intervention pharmaceutique consistait en une évaluation de la conformité de toutes les prescriptions de vancomycine 24H/24H et 7j/7. L’intervention est comparée à un modèle où une présence pharmaceutique est assurée pendant les heures ouvrables de la pharmacie 7j/7.
  • L’impact de l’intervention est analysé en regard de l’infection, des paramètres pharmacocinétiques, de la mortalité, de la durée de séjour, de l’exposition aux soins intensifs et l’incidence de cas de néphrotoxicité.
  • L’intervention pharmaceutique a montré une augmentation significative de la proportion de patients ayant un taux plasmatique minimal de vancomycine correct : 232/458 [50,7%] groupe intervention vs 215/341 [63,0%] groupe contrôle, p <0,001).
  • L’intervention est associée à une amélioration significative de l’atteinte thérapeutique initiale chez les patients en USI (56,8% vs 28,9% , p = 0,01) et chez les patients en médecine / chirurgie (44,2% vs 20,6% , p = 0,03).
  • La durée médiane pour obtenir la première concentration minimale thérapeutique était de 4 jours dans les deux phases (p = 0,55).
  • L’intervention est associée une réduction significative de l’incidence de la néphrotoxicité associée à la vancomycine (21,1% vs 11,7%, p = 0,038) dans le groupe intervention pour une durée d’exposition similaire à la vancomycine entre les deux groupes (9 jours vs 7 jours; p = 0.19).
  • L’intervention est associée à une réduction de la durée de séjour à l’hôpital (15j vs 14j, p=0,04).
  • Enfin, la durée de la bactériémie, sa persistance, les complications métastatiques et l’échec du traitement par la vancomycine sont similaires entre les deux groupes.
  • Globalement l’intervention montre une optimisation des dosages de la vancomycine, une amélioration de l’atteinte thérapeutique et de l’innocuité du traitement.

Ce que nous savions déjà :

  • Le rôle et les retombées du pharmacien dans la gestion des antibiotiques et des maladies infectieuses sont bien documentés.
  • Deux études évaluent l’impact des modifications à l’initiative du  pharmacien concernant les thérapies anti infectieuses aux urgences PMID24024759, PMID24985944.
  • Une étude évalue l’impact de l’intervention du pharmacien sur les ajustements des doses d’antibiotiques des patients en sepsis et dialysé en soins intensifs : PMID21546643.
  • Une étude évalue l’impact du  pharmacien sur l’ajustement des aminosides des patients en sepsis PMID12637133.
  • On peut consulter le site Impact Pharmacie, en particulier la fiche synthèse « Infectiologie » pour en apprendre davantage sur l’impact du pharmacien dans ce domaine.

Ce qu’on se pose comme question :

  • Quel est le coût associé à cette extension de service ?
  • Quelle est l’implication des cliniciens infectiologues ?
  • Les données retrospectives receuillies dans les dossiers patients sont elles fiables ?
  • Quel est le niveau d’acceptation de ce service dans les services de soins ?

Ce que vous pouvez notamment faire :

  • Participer aux décisions de dosages et d’ajustements.
  • Évaluer l’impact d’une telle intervention chez les patients dialysés.
  • Proposer une présence pharmaceutique plus importante en commencant, d’après ces résultats, par les soins intensifs.

Auteur : Éléonore Ferrand

Création : 10 juillet 2017

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s