Quel est l’impact du pharmacien sur la prophylaxie des infections opportunistes des patients VIH ?

20180725 visual abstract - Schatz

Schatz K, Guffey W, Maccia M, Templin M, Rector K. Pharmacists’ impact on opportunistic infection prophylaxis in patients with HIV/AIDS. J Hosp Infect. 2016 Dec;94(4):389-392.

Ce que cette étude  nous apprend :

  • Étude Avant/Après  prospective  au sein du centre hospitalier universitaire Carolinas, Charlotte, NC, USA
  • Échantillon de 42 patients âgés de plus de 18 ans, diagnostiqués HIV + et ayant un taux de CD4< 200 admis entre septembre 2014 et janvier 2015 comparé rétrospectivement aux dossiers de 57 patients hospitalisés entre janvier et mai 2014. Les patients pour lesquels un décompte des CD4 datant de moins de six moins non documenté n’ont pas été inclus dans l’étude.
  • L’intervention  pharmaceutique consistait en une évaluation quotidienne de la pertinence d’instaurer et/ou  poursuivre un traitement prophylactique chez les patients à l’étude.  Les recommandations étaient communiquées soit par téléphone soit lors des tours médicaux.
  • L’impact a été évalué en regard des interventions  sur l’usage approprié des agents prophylactiques et le taux d’acceptation des interventions  par le médecin.
  • L’intervention pharmaceutique a montré une augmentation du taux de prescription approprié d’agents prophylactiques de 58% à 93% dans le groupe intervention p<0,001.
  • Les pharmaciens ont émis 27 recommandations pour 15 patients et concernaient majoritairement l’addition d’une thérapie (25/27).
  • L’intervention a montré également une évolution des prescriptions entre l’admission et la sortie. 25 patients du groupe intervention (60%) avaient une prescription de thérapie prophylactique à l’admission qui a évolué vers une prescription de prophylaxie au congé chez 35 patients (83%) vs 42% dans le groupe contrôle vers 71% à la sortie .

Ce que nous savions déjà :

  • Le rôle et les retombées du pharmacien dans la prise en charge des patients VIH sont bien documentés.
  • On peut consulter le site Impact Pharmacie, en particulier la fiche synthèse « VIH » pour en apprendre davantage sur l’impact du pharmacien dans ce domaine.

Ce qu’on se pose comme question :

  • Quelle est la place des interventions et des recommandations faites par l’équipe de cliniciens infectiologues ?
  • Quelle est la place des interventions et des recommandations faites dans le groupe contrôle par les pharmaciens participant aux tours médicaux ?
  • L’observance des patients aux thérapies anti rétrovirales ne devraient-elles pas être explorées ?
  • L’échantillon était-il assez grand ?
  • La durée de l’étude était-elle assez longue ?

Ce que vous pouvez notamment faire :

  • Évaluer l’observance des patients VIH et les sensibiliser sur l’éventuelle survenue de maladies opportunistes.
  • Connaitre le taux de CD4 des patients et les guidelines relatives aux thérapies prophylactiques.
  • Sensibiliser les soignants sur ces thérapeutiques compte tenu de l’impact des infections opportunistes sur la morbidité des patients.

Auteur : Éléonore Ferrand

Création : 10 juillet 2017

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s