Quel est l’impact d’une intervention multidimensionnelle réalisée par un pharmacien clinicien sur le risque de réadmission à l’hôpital ?

ravn-nielsen

Que retient-on ?

  • Les réadmissions à l’hôpital sont fréquentes après un passage aux urgences.
  • Le pharmacien clinicien peut diminuer de façon significative le nombre de réadmissions à l’hôpital dans les 30 et 180 jours suivants la visite aux urgences  même si ce nombre ne s’applique pas aux réadmissions pour un problème lié à la médication ; consultez Impact Pharmacie pour plus de détails sur les interventions pharmaceutiques réalisées aux urgences.
  • Avez-vous récemment consulté le guide sur la gestion de l’urgence du Ministère de la Santé et des Services Sociaux du Québec qui précise le rôle des pharmaciens (p. 145 et suivantes).

Ravn-Nielsen LV, Duckert ML, Lund ML, Henriksen JP, Nielsen ML, Eriksen CS, Buck TC, Pottegård A, Hansen MR, Hallas J. Effect of an In-Hospital Multifaceted Clinical Pharmacist Intervention on the Risk of Readmission: A Randomized Clinical Trial. JAMA Intern Med. 2018 Mar 1;178(3):375-382.

Auteur : Sébastien André

Création : 15 novembre 2018

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s