Quel est l’impact du pharmacien dans le traitement antibiotique des pneumonies aux urgences ?

CALQUE résumé virtuel

Faine BA, Mohr N, Dietrich J, Meadow L, Harland KK, Chrischilles E.

West J Emerg Med. 2017 Aug;18(5):856-863. doi: 10.5811/westjem.2017.5.33901. Epub 2017 Jul 10.

Ce que l’étude nous apprend :

  • Étude de cohorte rétrospective menée dans un service d’urgences du centre médical académique d’Iowa, aux États-Unis entre Juillet 2008 et Mars 2016.
  • L’étude inclut 406 patients admis pour une pneumopathie et répartis en deux groupes : un groupe intervention (n= 103) avec des patients ayant reçu des antibiotiques aux urgences lorsqu’un pharmacien clinicien était présent  et un groupe contrôle (n=303) ayant reçu des antibiotiques sans qu’un pharmacien clinicien ne soit présent dans le service.
  • L’objectif principal de l’étude était de tester l’hypothèse selon laquelle la présence d’un pharmacien clinicien aux urgences améliore l’adéquation du traitement antimicrobien empirique pour une pneumopathie communautaire ou nosocomiale. Secondairement, le but consistait à évaluer si la présence d’un pharmacien clinicien aux urgences améliore le temps d’attente avant l’instauration d’antibiotiques, si des antibiotiques appropriés sont plus couramment utilisé, si la durée d’hospitalisation est réduite, si les réadmissions des patients pour pneumonie diminuent et si la mortalité est réduite.
  • La présence du pharmacien aux urgences a permis une augmentation significative du taux de traitements e antibiotiques appropriés : groupe intervention (58.3%) VS groupe contrôle (38.3%) (p<0.001), et une augmentation significative du taux de traitements identiques poursuivis après hospitalisation : groupe intervention (65%) VS groupe contrôle (35%) (p<0.001). Cependant, on ne retrouve pas de résultats significatifs quant au temps d’attente avant l’instauration d’antibiotiques, la durée d’hospitalisation, le taux de réadmission à 30 jours, et le taux de mortalité.

Ce que l’on se pose comme question :

  • La présence d’un pharmacien aux urgences aurait elle un impact sur d’autres pathologies ?
  • Quelles étaient les interventions du pharmacien aux urgences ?
  • Est-il réellement possible d’évaluer le rôle du pharmacien sur la mortalité ?
  • Quel est le coût d’un pharmacien clinicien aux urgences?
  • Comment est perçue l’intervention du pharmacien aux urgences par les patients et le personnel médical ?
  • Quel est l’impact sur le taux de résistance des patients aux antibiotiques ?

Ce que vous pouvez notamment faire :

  • Améliorer l’adéquation des traitements antibiotiques dans tous les services des hôpitaux
  • Se concentrer sur les impacts cliniques pour les patients

 

Auteurs: Célie MALAURE, Éléonore FERRAND

Création: 22 juin 2018

 

Publicités